La forêt en France = 30% du territoire

Consulter le mémento 2012 IGNC’est effectivement l’occupation du sol la plus courante après l’agriculture. Et notre pays ne subit pas la déforestation, au contraire : sur les 25 dernières années, la superficie de la forêt française a progressé d’environ 78 000 hectares par an, soit 0,6 % par an.

La Corse et la région PACA ont les taux de boisement les plus élevés (>60 % de la superficie), puis les Landes (60%) et l’Ardèche (55%). Les régions les moins boisées se trouvent dans le quart nord-ouest de la France.

Les trois-quarts de la superficie forestière appartiennent à des propriétaires privés. Et au niveau des peuplements, la forêt française est majoritairement une forêt de feuillus, pour 67% (22% pour les conifères). Les forêts du nord-est de la France sont les plus diversifiées. À l’opposé, le massif landais est un grand massif de peuplements monospécifiques de pin maritime.

Les chênes (pédonculé, rouvre, pubescent et vert) sont les essences feuillues les plus présentes sur le territoire métropolitain. Au niveau des conifères, ce sont surtout l’épicéa commun et le sapin pectiné qui peuplent nos forêts.

Toutes ces chiffres proviennent du mémento 2012 “La forêt en chiffres et en cartes” que vient de publier l’IGN et qui est consultable à l’adresse : http://www.ign.fr/ rubrique Inventaire forestier.

 

Laisser un commentaire