Extraits d’articles sur l’entretien du bois

Publié le 16 mai 2014

Ce mois-ci le magazine Eco Maison Bois consacre son dossier à l’entretien du bois.

En voici quelques morceaux choisis concernant les bois extérieurs :

Infos clés : 

18% : c’est le taux d’humidité maximum que le bois doit présenter pour recevoir une huile ou une lasure. Au-delà, les produits pénètrent mal, voire piègent l’eau à l’intérieur du bois.

3 mois : c’est la période conseillée avant de réaliser la première application d’un saturateur sur bois neuf. Le temps que les pores s’ouvrent et que le bois se stabilise.

Entre 10 et 30°C : les lasures et les saturateurs ne doivent pas s’appliquer en-dehors de ces températures.

Fréquence d’entretien des saturateurs :

  • sur les bardages : tous les 2 à 5 ans,
  • sur les terrasses : chaque année, après un bon nettoyage (voire un dégrisage).

Bon à savoir :

Quand ils sortent de scierie, les bois sont glacés, c’est-à-dire lisses, les pores fermés. Cela réduit le taux de pénétration des produits. Les bois exotiques doivent se déglacer avec les intempéries.

Gare à l’huile de lin ! Ne pas l’utiliser seule sans solvant ni essuyage, cela risque d’encrasser le bois, le noircir, notamment au niveau des nœuds.

Les bons outils : même en appliquant au rouleau ou au pistolet, un pinceau plat et large (spalter) permet d’optimiser l’imprégnation des produits y compris dans les recoins. Des chiffons permettent d’essuyer le surplus d’huile resté en surface après séchage.

Conservation des produits bois une fois ouverts (à l’abri du gel) : 2 ans pour les produits solvantés, 1 an pour ceux en phase aqueuse.

Quelques citations relevées dans le dossier :

“Les saturateurs sont plus faciles à mettre en oeuvre, ils ne nécessitent aucune préparation contrairement aux lasures.”

“Les produits solvantés pénètrent mieux mais les produits en phase aqueuse sont plus faciles d’application.”

“Pour vérifier que le bois est sec avant d’appliquer un produit : passez votre main sur le bardage. S’il est frais, c’est qu’il est humide. S’il est à température ambiante, c’est qu’il est sec.”

La lecture du dossier complet vous intéresse ?
Le magazine Eco Maison Bois est actuellement en vente en kiosques au tarif de 6,40 € (vous y découvrirez notre page de pub).

 

Commentaires fermés