Témoignage : passer d’une lasure à un saturateur

Il est possible de passer d’une lasure à un saturateur, en respectant certaines étapes pour que le résultat soit réussi. Voici le témoignage et les photos d’un client situé dans le Nord qui a rénové son bardage en bois :

“Durant l’été 2005, nous avons réalisé un agrandissement de notre maison et nous avons posé un bardage en bois de mélèze sur un des murs. Celui-ci a tout d’abord été traité avec une lasure, en 2 couches. Malgré un entretien régulier avec ponçage, en 2011-2012 des cloques et des taches noirâtres sont apparues :

 bardage en mélèze lasuré avant rénovation

J’ai donc commencé à me renseigner pour changer de traitement et que je me suis décidé à appliquer un saturateur. En juin 2013, j’ai décapé le bardage et j’ai fini le nettoyage avec le dégrisant Coridégris’Pro.

Sur ces photos, on voit à gauche le bardage avant sa rénovation, à droite le bois décapé et dégrisé (les fenêtres ont été protégées avec des bâches en plastique) :

Ici le bardage entièrement décapé et dégrisé :

 

Ces photos montrent le résultat après application d’une première couche de saturateur incolore Coriwood MonoSat’+ :

Fin mars 2014, j’ai appliqué une deuxième couche de saturateur (après un nettoyage), voici donc le rendu aujourd’hui de notre façade rénovée :

Pour être complet, notre maison est située sur la Côte d’Opale près de Dunkerque à environ 800 mètres de la plage, le bardage est quand même faiblement exposé à l’air marin.”

Merci pour ce témoignage complet et toutes ces photos !