Combien de temps protège un saturateur ? Combien de couches ? (exemple d’un bâtiment en douglas)

Publié le 5 mai 2021

Pendant combien de temps est-ce qu’un saturateur protège le bois ? Combien de couches de saturateur doit-on appliquer et tous les combien ? Tout cela dépend de nombreux critères : son exposition aux rayons UV, à la pluie et aux vents, l’essence du bois, la qualité du produit et de l’application…

Prenons l’exemple d’un grand bâtiment, celui de l’entreprise Piron Charpente située à proximité de Bourg-en-Bresse, dans l’Ain (01). Le bardage est en douglas, il a été posé un an avant la prise de cette photo :

grand bâtiment en bois à protéger

En avril et mai 2011, une seule couche du saturateur Coriwood HUV Hydro a été appliquée, en teinte Chêne clair. La photo de droite montre le rendu en cours d’application, à gauche avec le produit, à droite sans :

bâtiment en bois protéger avec saturateur

Fin septembre 2012, voici ce que ça donne sur les 4 façades du bâtiment, soit 17 mois après.

Les façades est et nord :façades bâtiment protéger avec saturateur

Les façades ouest et sud ouest :bâtiment en bois protéger

Alors que les autres façades restent encore correctement protégées, le sud a besoin d’une nouvelle application. Le bois a commencé à ternir, il va ensuite griser si une nouvelle couche n’est pas appliquée :

bois qui commence à ternir

Difficile d’établir un prévisionnel précis sur la tenue d’un produit dans le temps. Néanmoins, on peut compter sur une protection du bois de 5 ans en moyenne pour le saturateur monocouche Coriwood HUV Hydro, en l’appliquant au début 3 fois en l’espace de 18 à 24 mois (en version teintée plutôt qu’incolore).

Au fur et à mesure de mes déplacements, je vous présenterai des photos de suivi de chantiers afin que vous puissiez mieux appréhender la tenue des produits dans le temps.

Pour retrouver toutes les informations sur ce saturateur, rendez-vous sur notre site de vente en ligne :

Laisser un commentaire